Fermé aujourd'hui

819 587-4229
logo
120
< Retour aux services

Le pont fixe

Qu’est-ce qu’un pont?

Lorsqu’une dent est perdue, il est important de la remplacer dès que possible.  Aujourd’hui la solution idéale et la plus conservatrice est l’implant dentaire.  Cependant, les conditions n’y sont pas toujours favorables et on  doit se tourner vers les dents voisines en optant pour un pont fixe ou prothèse partielle fixe.

Un pont sert donc à remplacer une ou plusieurs dents.  Il existe deux sortes de ponts :

Le pont papillon ou pont Maryland est supporté par des ailerons métalliques fixés  à l’arrière des dents adjacentes à l’espace édenté.   Il est principalement utilisé pour remplacer une seule dent. La dent de remplacement ou « pontique » est soudée aux ailerons et recouverte de porcelaine. L’avantage principal du pont papillon est son aspect conservateur et réversible car les dents «piliers» ne sont presque pas meulées. Il est moins dispendieux qu’un pont conventionnel ou un implant, mais beaucoup moins solide.

Le pont conventionnel est formé de couronnes soudées les unes aux autres et maintenues en bouche par cimentation aux dents adjacentes à l’espace édenté.  Ces dents agissent  alors comme « piliers » du pont.

 

Le pont conventionnel  nécessite la réduction par meulage des dents piliers ce qui implique un coût biologique élevé pour ces dents.  C’est une solution intéressante lorsque les dents piliers ont de grosses obturations ou caries, mais à éviter si ces dents sont vierges.  Selon la situation clinique on peut réaliser des ponts de 3 à 8 unités.   La solidité du pont sera assurée par une structure rigide en métal ou zirconium recouverte de céramique.

Parfois nous devons réaliser  un traitement de canal sur les dents piliers trop endommagées avant de faire le pont.  Environ 4% des dents meulées pourraient nécessiter un traitement de canal après la réalisation des couronnes ou des ponts et ceci dans un avenir indéterminé.

Lors de la fabrication d’un pont fixe, le traitement se déroule en une succession d’étapes. On débute par la taille des dents piliers suivi par la prise d’empreinte pour créer un modèle qui permettra aux techniciens de laboratoire de réaliser le pont.  Celui-ci sera cimenté en bouche lors d’un deuxième rendez-vous, deux semaines plus tard.  Pour protéger les dents piliers et éviter que celles-ci se déplacent  entre ces 2 séances, après la prise d’empreinte, nous confectionnerons un pont temporaire en acrylique.  Le matériau employé, l’acrylique, est moins fort et plus poreux que le pont final.  La couleur du pont temporaire étant uniforme, il aura une apparence moins naturelle que le pont final.  De plus,  ce matériel tend à se tacher plus facilement et changera de couleur avec le temps.

Le pont temporaire est scellé avec un ciment de transition pour être facilement enlevé au rendez-vous de mise en bouche du pont final.  Pour ne pas décoller le pont temporaire évitez les aliments collants et durs, puis mastiquez du côté opposé.

Depuis 2015,  un pont de 3 ou 4 unités peut être réalisé en un seul rendez-vous grâce à la Technologie Cerec.

 

<