Fermé aujourd'hui

819 587-4229
logo
239
< Retour aux services

Les implants dentaires

Qu’est qu’un implant dentaire?

  • Les implants dentaires sont de petits cylindres, de la forme d’une vis qui sont insérés dans l’os de la mâchoire pour remplacer les racines des dents manquantes.
  • Les implants sont fabriqués en titane; un métal biocompatible, très bien accepté par l’os humain.  Lorsqu’il est implanté dans l’os, la surface de l’implant a la particularité de s’y fusionner.  Ce phénomène biologique nommé ostéo-intégration permet d’établir une base solide et fixe afin de retenir une restauration.
  • Les implants peuvent être utilisés autant à la mâchoire inférieure que supérieure et servir au remplacement d’une dent, plusieurs dents ou toutes les dents.
  • La pose des implants constitue généralement une chirurgie mineure. La majorité des patients ayant eu recours à ce traitement décrivent la période postopératoire comme étant semblable à celle d’une extraction d’une ou plusieurs dents.

Les implants dentaires améliorent votre qualité de vie 

  •  Redonnent l’habileté de mastiquer et de goûter pleinement les aliments.
  • Améliorent la digestion. Des aliments mastiqués de façon adéquate permettent aux nutriments d’être mieux absorbés par le système digestif et procurent une meilleure santé générale.
  • Limitent l’affaissement des muscles du visage et retardent le vieillissement prématuré causé par la résorption osseuse et le port de prothèses dentaires conventionnelles.
  • Évitent la migration des dents avoisinantes.
  • Permettent de diminuer la sensibilité lors de la mastication et l’inconfort dû à des prothèses mal ajustées.
  • Permettent une meilleure prononciation et redonnent la confiance de sourire à nouveau.
  • Contribuent à augmenter l’estime de soi.

Qui peut avoir des implants?

Tout adulte en bonne santé, avec une ou plusieurs dents manquantes et ce, à n’importe quel âge.  Les implants sont contre-indiqués chez les gens diabétiques ou ayant des problèmes immunitaires.  Notez que le taux de succès diminue de 15% chez les fumeurs.

Quelles sont les étapes du traitement :

La réhabilitation sur implant est un traitement qui requiert, selon la complexité du cas, plusieurs mois, et implique quatre étapes :

Phase diagnostic

La phase diagnostic consiste, en un examen buccal complet afin de détecter et de corriger les problèmes bucco-dentaires pouvant interférer avec le site implantaire. Ceci implique également la prise d’empreintes de votre bouche et une radiographie de tomodensitométrie volumétrique (CT Scan).  Cet examen nous permet d’analyser la forme et la densité osseuse de la région édentée.  Toutes ces données nous permettront d’établir un plan de traitement et de vous informer des options de remplacement qui s’appliquent à votre condition particulière.

Phase chirurgicale

La phase chirurgicale consiste à insérer l’implant dans l’os.  Effectuée le plus souvent en une seule chirurgie où après avoir soulevé la gencive, le chirurgien fixe l’implant dans l’os et insère dans l’implant un pilier de cicatrisation qui sera apparent en bouche.  Cependant, certaines circonstances nécessiteront que les implants demeurent enfouis sous la gencive durant le processus d’ostéo-intégration d’une durée de 3 à 6 mois.  Dans ces cas, une seconde intervention sera nécessaire pour exposer les implants et insérer les piliers de cicatrisation.

Au Centre Dentaire Nord de la Lièvre, nous respectons un protocole pharmacologique et d’asepsie très rigoureux lors de la mise en place des implants.

Phase d’ostéo-intégration

Une fois les implants insérés nous devons attendre une période de 3 à 6 mois avant une prochaine étape.  Cette période est la phase d’ostéo-intégration où l’implant se fusionne à l’os et doit subir le moins de stress possible.  Durant cette période, selon la situation, une prothèse de transition sera portée ou les prothèses existantes modifiées.  En aucun cas vous resterez sans dent en région esthétique.

Phase prothétique

Il s’agit de la confection des dents sur les implants et différentes options sont possibles .

Le choix de l’alternative dépendra de la position tridimensionnelle de l’implant sur la crête osseuse ainsi que de l’espace disponible en hauteur et en largeur pour la restauration. Ce choix sera confirmé après la guérison.  Pour un cas partiellement édenté on peut recourir à des couronnes et ponts vissés ou cimentés aux implants, et dans un cas d’arcade complètement édentée on a les options de prothèse fixée, de recouvrement ou hybride.

Prothèses sur implants

Prothèse complète fixée sur implants:

La prothèse fixée requiert la présence d’un minimum de 4 à 6 implants pour l’arcade inférieure et de 6 à 8 implants pour l’arcade supérieure.  Elle ne peut pas être enlevée par le patient.  Elle peut être confectionnée d’une structure monolithique rigide usinée en zircone ou en fusionnant les dents et l’acrylique d’une prothèse conventionnelle à une structure rigide de titane.

Cette prothèse est complètement immobile et fixée très près de la gencive pour limiter l’accumulation de nourriture sous la prothèse.  Elle nécessite par contre un entretien rigoureux.

 

 

Prothèse amovible de recouvrement  et prothèse hybride

La prothèse de recouvrement requiert la présence de 3 à 6 implants. Elle ressemble à une prothèse conventionnelle et peut être enlevée par le patient.  Elle  est complètement supportée par une structure usinée en titane fixée aux implants et être ainsi pratiquement immobile.

La prothèse hybride est utilisée à l’arcade inférieure et nécessite 2 implants.  Elle est supportée partiellement par les gencives et partiellement par  les piliers fixés aux implants.  . Cette prothèse aura un certain mouvement d’avant en arrière autour des piliers et peut être enlevée par le patient  rendant ainsi l’entretien plus facile.

Ces prothèses  sont retenues aux piliers ou à la barre  par des anneaux de caoutchouc semblables à des “O’ring” ou des capuchons de nylon semblables à des « boutons pression ». Ces attaches perdront de leur efficacité à l’usage et pourront être facilement remplacées moyennant certains frais.  La fréquence du remplacement des attaches varie en fonction du nombre d’implants intégrés, du type de prothèse, du type d’alimentation, de l’hygiène et de la musculature du patient.  On doit s’attendre à les remplacer de 1 à 2 fois par année.

Couronnes et ponts vissés sur implants

Ce traitement consiste à visser la restauration directement aux implants laissant apparaître à la surface masticatrice de la restauration un trou “d’accès” pour insérer la vis.  Ce trou  sera ensuite comblé par un matériau obturateur en résine composite. Cette procédure est ainsi facilement réversible en cas de complication.

Couronnes et ponts cimentés sur implants.

Ce traitement consiste à d’abord visser des piliers en titane ou zircone sur les implants pour ensuite cimenter les couronnes ou ponts sur ces piliers.  Cette procédure est plus esthétique mais plus difficilement réversible en cas de complication.

<